Pronostic football : comment bien faire ses paris ?

Les paris sportifs passionnent beaucoup les amoureux et les amateurs du monde footballistique. Ces derniers parviennent à gagner de l’argent lorsqu’ils font bien leurs pronostics. Toutefois, pour bien effectuer ses paris, il ne suffit pas de se référer uniquement aux sentiments. Il faut surtout user des techniques pratiques et bien analyser un certain nombre de paramètres. Toutes ces informations vous sont présentées ci-dessous !

Choisissez la meilleure équipe

Vous pouvez augmenter vos chances de gagner en pariant sur une meilleure équipe de football. Comment pouvez-vous la reconnaître ?

Identifier l’équipe qui a besoin d’être motivée

Bien qu’elle soit une évidence, cette règle est plus importante dans un contexte de fin des championnats, caractérisé par le stress lié aux blessures. En outre, il existe plusieurs autres raisons qui peuvent démotiver une équipe de football comme une récente défaite. C’est pour cela qu’il est toujours utile de bien sélectionner les matchs sur lesquels vous souhaitez parier.

Ne pas miser sur les équipes du ventre mou

Ne misez pas sur deux équipes du ventre qui se rencontrent. En effet, pour avoir accumulé plusieurs défaites, certaines équipes ont généralement moins de chances d'occuper la meilleure place en championnat.

Il peut y avoir une rencontre qui oppose une sélection A à une sélection B, respectivement classées 10e et 14e en Ligue 1 Européenne. Sachez qu'il n’est plus possible à l'équipe A d’avoir une place européenne. Quant à la deuxième sélection, elle peut se maintenir en Ligue 1 Européenne. Dans ce cas, il est difficile de dénicher la tendance niveau motivation. Vous pouvez donc vous abstenir de miser.

Donner le privilège à l’équipe qui a de grands enjeux

Il est important de rechercher les équipes qui ont plus d’enjeux et de miser sur elles afin de réussir votre pari. Voici un tableau qui illustre les enjeux qu'une sélection peut avoir au cours d'une saison.

Équipes Enjeux
C Le Titre
D Le Maintien
E La Ligue des Champions
F La 5ᵉ place

Le tableau renseigne que l'équipe C qui recherche le titre. L'équipe D, elle, a besoin de maintenir sa place. L'objectif de la sélection E est la Ligue des Champions tandis que F poursuit la 5ᵉ place. Ce sont des objectifs nobles et vous pouvez réussir vos pronostics en misant sur la rencontre de ces sélections.

Préconisez une cote plus élevée

Pour maximiser vos chances de gagner, vous pouvez privilégier une cote qui est supérieure à 1.70. Toutefois, si vous trouvez une value bet qui possède une cote de moins de 1.70, vous pouvez jouer.

Il est par ailleurs important d'éviter de jouer les cotes inférieures à 1.70 de manière régulière. Lorsque la cote est plus faible, le taux de réussite est assez élevé. Pour illustrer, prenez le cas d'une équipe G en Liga dont la victoire à domicile affiche moyennement une cote de 1.25. Quand vous misez 100 € sur la cote à 1.25, il faudra que la sélection remporte au minimum 4 matchs sur 5. De cette manière, vous ne perdrez pas votre argent et vous ne gagnerez non plus.

En effet, vous devez atteindre un taux de supérieur à 80 % avant d’espérer des bénéfices avec une telle équipe. Sur 17 matchs joués à domicile, il est possible que G affiche le bilan ci-après :

  • 4 nuls ;
  • 2 défaites ;
  • 11 victoires.

Dans ce cas, si vous avez misé 100 € sur ses matchs, votre bilan sera de -3.25 unités. C’est-à-dire que vous perdrez 325 €.

Ne croyez pas aux mythes

Plusieurs personnes pensent que les équipes au bord de la relégation en fin de saison seront ultra-motivées pour remporter les rencontres. C’est vrai, mais il faut éviter d’en faire une vérité absolue. Une équipe inégalable ne peut pas de manière soudaine, gagner tous ses matchs pour avoir la bonne place. Le cas des sélections de Nantes et de Nîmes qui ont occupé respectivement la 18ᵉ et 19ᵉ place en 2021 en est l'illustration.

Somme toute, pour bien faire ses paris, il est important de rechercher les meilleures équipes qui visent le maintien avant de miser. Choisissez souvent une cote assez élevée et ne croyez pas qu'il existe des équipes inégales.

Menu